Autrefois partie intégrante de la tenue des femmes rifaines, portée en châle ou glissée sous le fameux chapeau à pompons pour protéger l'arrière de la tête et les épaules à la saison froide, cette pièce vestimentaire est de plus en plus délaissée ... mais continue heureusement d'être couramment tissée à domicile dans la région de Ouezzane.

C'est au détour d'un étal, perdus dans le dédale des ruelles de la medina de Chefchaouen, que nous sommes tombés sur cette véritable "mousse de laine" pour laquelle nous avons immédiatement eu un coup de coeur. Elles sont irrésistibles, ces petites couvertures en laine d'agneau, tellement jolies, douces, légères et chaudes !
Petite couverture d'appoint pour se garder de la fraîcheur des soirées en extérieur à la mi-saison, on aime aussi s'y enrouler lové dans un canapé devant un bon film ... j'en ai été la première surprise, mais toutes les générations l'adoptent et se la partagent depuis la grand'mère jusqu'à sa petite-fille !

Couverture légère finition franges

36.00€Prix
Bandeaux
  • Laine et coton mélangés. Décors en fils de lurex.

    Tissage artisanal.

    Dimensions : env. 85 x 140 cm.