Nous connaissons tous les fameux tapis de haute laine blanche avec leurs motifs en zig-zag marron foncés... mais ces jolis hanbels restent méconnus et difficiles à trouver !

Il s'agissait à l'origine de handiras (couverture de mariage) Beni Ouaraïn, qui sont maintenant couramment vendus comme tapis tout en conservant leur format plutôt en longueur. Ils se caractérisent par cette suite de bandes de motifs étroites qui se succèdent et se répondent à l'infini dans des tonalités blanches sur un fond noir.

Ah, les mèches au dos ne résultent pas d'un manque de finition, mais sont intentionnellement réalisées pour mieux isoler du froid des sols, c'est une constante dans les fabrications de cette région.

 

La pièce que nous vous proposons ici est particulière, et rare, en ce qu'elle intègre au tissage des bandes marrons tissées en poil de dromadaire !

 

Les hanbels marocains (équivalent du kilim turc) sont des tapis ras tissés par des femmes berbères dans les régions rurales. Le tissage est réalisé sur un métier à tisser vertical, d'où cette particularité : il n'y a des franges que d'un seul côté. Chaque tribu a des motifs qui lui sont propres et le savoir-faire est soigneusement transmis de mère en fille depuis des générations.
 

Hanbel Beni Ouaraïn avec poil de dromadaire

240.00€Prix
  • Tapis tissé (et non noué), motifs blancs en bandes étroites sur fond noir. Laine, poils de dromadaire et coton.

    Franges d'un seul côté.

    Dimensions  : env. 100 x 185 cm.  hors franges