Appelé handira, cette couverture est traditionnellement portée en cape par l'épouse le jour de son mariage comme en témoigne parfois la présence de liens sur un côté. Il fait ensuite office de tenture ou de couverture au sein du nouveau foyer. "Poire pour la soif", les femmes s'en défont lorsque l'argent fait défaut.

Travail typique du Moyen Atlas, et d'une exceptionnelle qualité sur chaîne de laine (et non de coton comme c'est le cas pour les fabrications destinées à la vente) car confectionné au sein des familles pour leurs propres mariées, ce handira "vintage" présente un fond de laine tissée blanc cassé, régulièrement interrompu par des bandes rebrodées d'un zig-zag

 blanc, noir et rouge bordées de sequins. Les traditionnelles bandes de mèches de coton blanches, noires, rouges et oranges comportent également les fameux sequins (dans cette région, leur présence incontournable sur les handira semble confirmer leur pouvoir propitiatoire !). Les liens d'attache ont été retirés.
Cette pièce de collection reconvertie en élément de décoration sera du plus bel effet en tenture murale, jeté de canapé ou dessus de lit.

Handira "vintage" blanc / blanc cassé & mèches blanches, noires et oranges

480.00€Prix
  • ANCIEN, fond tissé en laine naturelle et lignes de coton blanc. Bandes rebrodées noires et rouges avec sequins. Lignes de mèches blanches, oranges et noires avec sequins.

    Dimensions : env. 145 x 300 cm.

    Pièce UNIQUE.