Située sur le versant sud du Rif, au nord de Taounate, cette tribu ne compte plus guère de potières en activité. Nous avons d'ailleurs passé près d'une demi journée à localiser une vieille dame qui tente, non sans difficultés, de transmettre cet art à ses filles et brues... qui ont le plus grand mal à y trouver un quelconque intérêt, c'est tellement plus pratique le plastique ou le fer blanc !

 

Ces tout petits braséros, appelés "mejmar" dans le Rif ou "kanoun" partout ailleurs, sont généralement utilisés comme brûles-parfum ou encore pour brûler des herbes afin d'assainir la maison ou de guérir un malade.

Vous pourrez y stocker le gros sel ou des gousses d'ail dans la cuisine, peut-être  y ranger du coton dans la salle de bain et une multitude d'autres petits bazars qui traînent et qu'on ne sait jamais où mettre pour ne pas les perdre... et si vous ne lui trouvez vraiment aucune utilisation pratique, il peut trôner tout simplement comme objet décoratif ethnographique !
 

Mini-mejmar M' Tioua (brasero)

12.00€Prix
Motif
  • Terre rouge recouverte d'un engobe blanc. Décor réalisé à l'aide d'oxyde de manganèse pour le noir, et d'oxyde de fer pour l'ocre.

    Hauteur : env. 7 à 8 cm. / 9 à 10 cm. avec les pattes de support.

    Diamètre : env. 13 à 14 cm.

    Envergure totale (avec anse et 3 pattes de support ) : env. 17 cm.

     

  • Rinçage en douceur A LA MAIN, avec de l'eau claire et une éponge douce.

    Ne pas laisser tremper !