Le Concept

 

Vous ​offrir une approche différente de l'artisanat marocain ... 

Nous avons délibérément choisi de prendre le contre-pied de cette explosion de couleurs à laquelle nous a habitués une production organisée pour le tourisme et l'exportation . Ici, vous seront proposées des pièces  issues d'une production domestique locale, beaucoup plus humble. Héritiers d'une tradition séculaire, ces objets d'un usage quotidien sont toujours fabriqués à la main selon des méthodes ancestrales, à partir de matériaux directement issus de leur environnement immédiat..

Des Enjeux

 

La mondialisation frappe déjà aux portes de régions jusque-là préservées car difficiles d'accès, or devant la facillité et le confort que peuvent offrir les matières plastiques et les fibres artificielles, le maintien de fabrications traditionnelles au prix d'un travail manuel long et ingrat ne fait pas le poids. De plus, les jeunes générations quittent les douars pour chercher un avenir plus prometteur en ville, aussi n'y a t-il plus guère de transmission possible d'un art dont on ne voit plus bien l'utilité ... 

Notre voeu le plus cher serait d'offrir une chance de survie à ces savoir-faire en leur proposant de nouveaux marchés !

Une Aventure

Chaque réassort fera l'objet d'une véritable campagne d'achats dont nous profiterons pour, certes, rendre visite aux artisans que nous connaissons déjà, mais également élargir notre périmètre d'exploration vers de nouvelles régions, de nouvelles tribus, d'autres savoir-faire afin de renouveler sans cesse notre offre et partager avec vous toute la richesse et l'humanité qui se dissimulent derrière une apparente simplicité ...

Fait Main

A la beauté des matières naturelles utilisées s'ajoute l'infinie humanité des traces imprimées par les mains qui les ont façonnées. Pour apprécier à leur juste valeur les pièces que nous vous proposons, il convient de remiser notre regard depuis trop longtemps habitué à la perfection parfois monotone des productions industrielles. En effet, résultant d'un mode de fabrication dans lequel aucune mécanisation n'intervient, certaines imperfections apparaissent qui ne doivent en aucun cas être considérées comme des défauts, mais bien au contraire comme la garantie d'un vrai "fait main" conférant à chaque objet une authenticité indéniable ! 

Des pièces uniques

 

A l'impossible, nul n'est tenu ...

Jamais nous ne pourrons nous engager à vous fournir deux pièces identiques !

C'est l'avantage -ou la conséquence pour les irréductibles- des modes de production que nous avons évoqués ci-dessus. En effet, outre l'irrégularité d'un tissage, d'un tressage, du modelé d'une poterie ou de la forme d'une cuillère en bois, inhérente au façonnage manuel, s'ajoutent les contraintes des matériaux et de leur qualité. Par ailleurs, il n'est pas rare que l'artisan veuille échapper à  la monotonie du geste mille fois recommencé en se laissant porter par une certaine fantaisie dans l'ornementation ...

Dans le Rif

 

C'est là que l'aventure a commencé, par une série de hasards ...

Peu connu, rebelle et longtemps replié sur lui-même, ce rude massif montagneux n'a été désenclavé que récemment suite au  percement de quelques routes stratégiques. 

La pénétration de la "modernité" (!) ayant donc été retardée, le savoir-faire ancestral y a subsisté car il répondait aux besoins domestiques quotidiens : pots en terre cuite pour la cuisine, vannerie pour le transport, tissage pour se vêtir, filage de la laine pour se couvrir chaudement, et ainsi de suite  ... 

"Il y a donc encore au Maroc toute une production méconnue, belle dans sa (fausse) simplicité, émouvante, héritière de traditions séculaires qu'il est peut-être encore temps de recueillir",

C'est à partir de cette prise de conscience que nous allons peu à peu élargir notre rayon d'exploration au versant sud du Rif et vers la province de l'Oriental, également peu visitée ... 

Le Grand Sud

 

 Nous vous l'avions promis et l'occasion s'est  finalement présentée  au printemps dernier lors d'une escapade dans le sud marocain. Avec la complicité d'un ami guide natif de la région, il nous a été permis d'approcher les savoirs-faire des populations situées au-delà du Haut Atlas jusqu'aux confins du désert ... Là, à l'écart des trajectoires touristiques, de nouveau l'enchantement des rencontres simples et humaines au coeur des palmeraies au pied d'un mur de pisé, sous un bouquet de grenadiers, au détour d'un jardin ou à l'abri des regards dans l'ombre protectrice des ksour, des hommes, des femmes perpétuent ces gestes ancestraux qui modèlent bols, pichets et plats, tressent corbeilles ou couscoussiers, tissent couvertures ou tapis nécessaires au quotidien... pour combien de temps encore ?