Je les avais vues dans un très beau livre consacré aux textiles traditionnels marocains dont bon nombre ont aujourd'hui disparus... et quelle ne fut pas ma surprise de les retrouver autour de la taille de quelques vieilles femmes de la région de Chefchaouen !

Elles sont très particulières car tissées en ville (à Tanger en l'occurence) de couleur crème grège puis achetées par les femmes qui les emmènent chez le teinturier qui fait un premier passage en jaune, puis utilise la très, très ancienne technique du "nouet" pour préserver certaines zones tandis qu'il passe au rouge sang, puis finit par les extrêmités en noir.

Autre anecdote, l'unité de mesure de ces ceintures est la coudée ; pas besoin de mètre ruban, l'artisan saisit une extrêmité (hors liens) dans sa main et mesure en s'arrêtant au coude, puis saisit la longueur mesurée, dans sa main et recommence !

A l'instar de ces ceintures en flanelle encore en usage chez nous parmi les ouvriers et paysans  il y a encore un siècle, ces ceintures féminines sont portées pliées en deux et tournées plusieurs fois autour de la taille, par dessus le fameux mendil à rayures rouges, noires ou bleues qui indique le clan d'appartenance.

Nous vous les proposons dans la plus petite taille disponible pour en faire un élément de décoration. Une de nos clientes en a acheté une paire pour passer par dessus une tringle et les faire simplement retomber sur le devant de ses rideaux de toile en coton blanc... le résultat est magnifique !

Ceinture traditionnelle - Rif occidental

32.00€Prix
  • Tissage de laine sur chaîne de cotonen sergé , puis teinture traditionnelle en 3 étapes

    Largeur : env. 30 cm.

    Longueur : env. 140 cm. / 240 cm. avec les liens