L'Anti-Atlas dans l'extrême sud du Maroc, à la limite du Sahara, est réputé pour la finesse et la qualité des tissages féminins, en témoigne ce voile de mariage de la tribu des Beni Yaqoub - région d'Imi n'Tatelt.

La laine y est encore filée à la main avant d'être tissée à domicile sur de petits métiers ancestraux. Parfois, comme c'est ici le cas, des fils de trame en coton sont intégrés à l'ouvrage puis le voile est rebrodé de motifs traditionnels en coton blanc. Enfin des dessins issus de la nuit des temps sont appliqués à la pâte de henné, qui sont sensés protéger le nouveau couple du mauvais oeil tout en assurant fertilité et prospérité !

Cet usage est quelque peu tombé en désuétude, mais quelques femmes font encore perdurer ce magnifique savoir-faire dont la vente leur assure une autonomie financière et améliore grandement le quotidien.

Petite particularité, vous remarquerez que le henné "prend" sur la laine, mais pas vraiment sur le coton.

 

Grâce à la complicité et à la persévérance de notre ami guide Mohamed Azizi, grand spécialiste du sud marocain, nous sommes aujourd'hui en mesure de vous proposer ces merveilles... et nous n'en sommes pas peu fiers !

Leur usage ? Décor mural entre deux plaques de plexiglas, joli petit rideau ou tout simplement posé sur un joli meuble...

Voile de mariage d'Imi n'Tatelt - Tadghart F

130.00€Prix
  • Tissage traditionnel en laine filée à la main avec, le cas échéant, inclusion de motifs en fil de coton blanc. Application de motifs au henné.

    Dimensions : env. 75 x 80 cm. (81 cm. avec les franges)

    Pompons : + 6cm.

    Pièce UNIQUE.